Comment assurer dans l’achat d’une moto d’occasion ?

De nos jours, la moto constitue l’un des moyens de déplacement les plus utilisés. Pour échapper aux embouteillages, vous voulez aussi avoir une moto, mais d’occasion ? Il est important de connaître les vérifications qui s’imposent avant l’achat d’une moto d’occasion.

Effectuer une analyse intégrale de l’état du véhicule

Tout acheteur de moto ou de scooter doit essentiellement être bien vigilant. Les arnaques ne manquent pas dans ce genre d’acquisition. Ainsi, lors de l’achat, il faut vérifier l’état de la moto en analysant le kilométrage qu’elle affiche et la carrosserie. Le deux-roues devrait correspondre par le fait à l’annonce d’origine. Il est possible qu’il ait des soucis qui ne sont pas identifiables à l’annonce, tels que les rayures, les traces de rouille ou encore les fuites. Après avoir vérifié les joints spi de fourche, il est aussi utile d’analyser l’état des pneus. Le consommateur doit exclusivement examiner la régularité de l’usure des pneus. Leur sculpture devrait présenter une profondeur pas plus de 1 mm. Le non-alignement des roues pourrait indiquer d’éventuelles chutes. Aussi, il faux vérifier si les feux fonctionnent correctement et que le guidon tourne sans difficulté.
La plupart du temps, les acheteurs négligent l’analyse du moteur en pensant que cela nécessite une connaissance mécanique. Par contre, ce n’est pas tout à fait le cas. Pour vérifier le bon état du moteur, il suffit de le mettre en route de manière instantanée au cours d’un démarrage à froid. Cette méthode est efficace pour avoir une idée sur l’état de la batterie. Il ne faut pas oublier d’examiner les niveaux de liquide de frein, de refroidissement et d’huile. Au reste, il est nécessaire de voir s’il y a un frottement au niveau des vitesses et de vérifier la tension de la chaîne.
En outre, il serait judicieux pour l’acheteur de faire un essai routier afin de faire le point sur l’état du guidon, des suspensions, de la transmission et des freins. Enfin, concernant les papiers d’achats, ils doivent contenir un carnet d’entretien, les factures de réparation et de révision, et la carte grise.

Où aller pour acheter sa moto d’occasion ?

L’achat de moto d’occasion peut se faire entre particuliers ou chez un professionnel. Dans le premier cas, l’acheteur peut voir les annonces puis se rendre chez le vendeur. Les deux parties signeront un contrat de vente tour à tour. Cette solution est particulièrement économique, pratique et rapide. Dans le second cas, l’offre risque d’être plus chère. Toutefois, elle propose une parfaite garantie pour l’état de la moto. C’est aussi une option sécurisante sur tous les termes de la vente.
D’un autre côté, il serait idéal de faire jouer la concurrence pour distinguer la meilleure vente. Il s’agit ici de faire référence à son budget et du prix proposé pour le deux-roues. Il est inutile de se précipiter. Le mieux est de se fixer préalablement un budget de départ et s’en tenir. Sans oublier de penser aux dépenses futures d’entretien, d’assurance ou de carburant bien évidemment.