L’alternateur : c’est quoi exactement ?

L’alternateur est un appareil indispensable pour un véhicule motorisé. Il a pour mission de transformer l’énergie mécanique produit par la rotation du moteur en énergie électrique. Sans lui, la batterie n’est pas apte à elle seule à combler les besoins en électricité d’un véhicule. Voici les informations nécessaires pour comprendre l’utilité de l’alternateur.

Comment fonctionne-t-il ?

Le principe de l’alternateur a été intégré dans la mécanique automobile depuis 1960. Il s’agit d’une bobine de cuivre enroulée autour d’un aimant. Cette bobine tourne simultanément avec le moteur grâce à une courroie afin de produire de l’électricité. Lorsque la voiture roule, c’est l’alternateur qui apporte le courant qui alimente le moteur et tous les accessoires. Il permet également de fournir une charge à la batterie. En revanche, quand le moteur s’arrête, la batterie prend en charge la veille électrique pour alimenter les équipements tels que les feux, le verrouillage centralisé, l’alarme, l’horloge, et bien d’autres encore.

En cas de panne de l’alternateur, que faut-il faire ?

La panne mécanique de l’alternateur est généralement signalée par le voyant de la batterie qui s’allume en permanence. Dans ce cas, la batterie prend le relais et se charge de fournir tout le courant nécessaire pour l’alimentation du véhicule. Dans ce cas, si le témoin ne s’allume pas à l’occasion d’une panne, la batterie va lâcher avant que le conducteur ne s’en rende compte. La courroie de l’alternateur peut également faire l’objet d’une coupure si elle est trop tendue ou usée. Sachez que l’usure d’une courroie peut entraîner sa déchirure quand la voiture roule à grande vitesse. Cette déchirure est facilement détectable, car elle émet un bruit anormal et parfois strident. Pour que votre véhicule reste en bon état, une révision systématique de l’alternateur est de ce fait, indispensable. Cet entretien doit s’effectuer à partir de 40 000 km à 50 000 km. Le propriétaire peut facilement tester l’appareil lui-même pour intervenir sur une éventuelle révision.