Les opérations indispensables à l’entretien d’une voiture

Afin d’assurer dans les opérations d’entretien de sa voiture, l’idéal est de contacter un professionnel. Mais certains propriétaires préfèrent plutôt entretenir son véhicule par leurs propres moyens. Cette décision exige des compétences et la possession de différents outils. Le propriétaire doit être au courant des opérations d’entretien de base d’une voiture.

Faire la vidange une fois par an

La vidange est une opération non négligeable lorsqu’il s’agit d’entretenir une voiture. Le propriétaire peut consulter le carnet d’entretien afin de distinguer la périodicité exacte. Cette dernière peut varier en fonction du modèle d’automobile. Avec les outils appropriés et les pièces adéquates, la vidange pourrait être un jeu d’enfant pour un amateur. L’usager aura alors besoin d’un joint de vidange, un bidon d’huile et un filtre à huile. Une bassine serait aussi utile pour recueillir l’huile usagée.
Avant toute chose, il faut souligner que le moteur doit être légèrement chaud pour effectuer la vidange. Cela favorise l’écoulement de l’huile. Il faudra donc commencer par ouvrir le capot et trouver la jauge à huile ainsi que le bouchon de remplissage souvent jaune ou noir doté d’un logo. Ensuite, il faut faire un appel d’air en dévissant le bouchon et dégageant la jauge. L’opération continue en dévissant la vis purgative du carter d’huile pour faire écouler l’huile, et revisser immédiatement. Après avoir remplacé le filtre à huile, il faudra refaire le plein. Enfin, il faut laisser le moteur tourner 30 secondes pour maintenir le niveau de la jauge à huile.

Le contrôle du niveau d’huile

Le moteur d’une voiture doit constamment être lubrifié adéquatement pour éviter les éventuels dommages. C’est pourquoi il est important de contrôler le niveau d’huile régulièrement. Pour ce faire, il faut commencer par repérer la jauge et tirer dessus pour apercevoir la note min – max. Ensuite, il faudra enlever l’huile se trouvant entre ces indications à l’aide d’un chiffon. Puis, la jauge doit être remise dans le réservoir sans aucune saleté. Toutefois, il est judicieux de faire un contrôle définitif en enlevant une deuxième fois la jauge pour vérifier le niveau entre le min et le max. Lorsque le niveau se situe au milieu des indications, il est OK, par contre s’il se rapproche plus du min, cela requiert à une remise d’huile.

Les conseils pour changer le filtre à air d’habitacle

En matière d’entretien de voiture, il ne faut pas négliger le changement du filtre à air d’habitacle tous les 15 000 km. Pour cela, il faut d’abord libérer la boîte à gants, puis le démonter. Ensuite, il faudra continuer par déclipser la soupape du filtre d’habitacle, puis tirer le filtre pour regarder son état. Une couleur grise ou noire indique généralement la présence d’impuretés sur les rayures. Au reste, il faudra veiller à bien suivre le sens de montage lors de la remise du filtre à air d’habitacle. A l’évidence, cette opération ne demande pas trop de savoir-faire de la part du propriétaire.