Tout savoir sur la formation en mécanique

La voiture est l’un des moyens de transport les plus utilisés. La plupart des foyers en disposent. Pour entretenir leur auto, beaucoup préfèrent contacter un professionnel. Travailler dans le domaine de la mécanique est ainsi très intéressant, car toute voiture nécessite une bonne prise en charge.

Le métier d’un mécanicien automobile

Le mécanicien automobile a pour mission d’assurer l’entretien, la maintenance et la réparation d’un véhicule motorisé à quatre roues, et parfois les motos. Ce professionnel est contacté pour réaliser des diagnostics sur une voiture après que le propriétaire ait trouvé un problème. En utilisant différents types d’appareils, ils effectuent des tests techniques afin de détecter l’origine de la panne. Une fois que la source du problème est déterminée, il se charge de remplacer les pièces défectueuses ou de les réparer. En cas de problème plus sérieux, il doit établir un devis et le remettre à son client. Lorsque la panne est résolue, le mécanicien procède aux essais sur route. C’est la dernière étape du diagnostic : il permet de faire les derniers ajustements techniques.
Le métier d’un mécanicien ne se limite pas au travail mécanique et à la réparation de voiture. Il peut être sollicité sur le domaine de la vente de véhicules. Dans ce cas, il aura pour mission d’inspecter et d’assurer l’installation des appareils préalablement à la mise en vente. Il peut également intervenir dans le cadre d’un dépannage.

La formation pour devenir mécanicien automobile

Les cours forment des techniciens d’atelier apte à faire l’entretien, la maintenance et la réparation des automobiles. L’apprenti peut choisir entre la formation classique et la formation en alternance. Cette dernière est une bonne option, car le candidat peut en même passer des stages pratiques auprès des professionnels.
Durant la formation, l’étudiant aura des cours spécifiques lui permettant d’entretenir les voitures légères et les voitures utilitaires légères. Il apprend également tout type de réparation comme celle du système de freinage, de direction, les embrayages ainsi que la motorisation. Pendant la formation, l’étudiant apprend plusieurs matières à savoir la robotique, les sciences et technologies, la mécatronique, le génie électrique et la maintenance des véhicules industriels. Il étudie aussi le génie industriel, mécanique et productique, la conception mécanique, l’informatique industrielle, la vente automobile, l’industrialisation et bien d’autres. Pour ceux qui suivent les cours classiques, il faut réaliser un stage en entreprise afin de mettre en application les notions théoriques.

Les débouchés après la formation

Il faut savoir que pour travailler dans le domaine de la mécanique auto, il importe d’avoir une excellente forme physique, car l’employé peut être amené à des endroits peu confortables. A cela s’ajoute un bon esprit d’analyse, le sens des responsabilités et une capacité de déduction. Outre la possibilité de devenir mécanicien automobile, l’étudiant peut exercer d’autres métiers après la formation. A ce sujet, ce dernier peut devenir chef d’atelier, carrossier, conseiller technique, garagiste, ingénieur en industries mécaniques ou en produits industriels ou encore contrôleur technique.